Nouvelle page de notre histoire: élevage de chevaux akhal-téké

Notre cheptel équin s'est agrandi le 26 octobre 2022 grâce à l'arrivée, depuis la Russie, de trois chevaux akhal-téké. Il s'agit des juments Dagiya (6 ans), Yagana (3 ans) et du poulain Tsadar, né en avril 2022.


Les deux juments viennent du Haras Vladimir de Chamborand (Shael), dans la région de Vladimir. Ce haras a été créé et est dirigé par Léonid Babaev, un des principaux disciples de Vladimir de Chamborand, ce spécialiste soviétique d'origine française qui sut sauver et valoriser la race des chevaux akhal-téké au XX siècle.


Le poulain Tsadar est né chez des particuliers dans la région d'Orel, mais des parents issus du Haras Shael. C'est un poulain remarquable, par ses allures, son aspect physique et son caractère.


La jument Daghia est pleine de l'étalon Matzkhar Shael. Nous attendons la naissance de son petit début février 2023.


L'arrivée de ces trois chevaux, motivée par notre désir de soutenir le Haras Shael et de promouvoir ses représentants en France, marque une nouvelle étape pour notre domaine. L'élevage d'akhal-téké devient une de nos principales activités. Nous voici intégrés dans cette passionnante et très longue histoire de cette race, une des plus anciennes des chevaux de selle, encore trop peu connue et répandue.


Cette vidéo a été faite entre deux averses, quelques jours après l'arrivée de nos nouveaux pensionnaires. J'espère qu'elle vous donnera l'envie de venir voir ces remarquables chevaux à Corbusin.



52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout